fbpx

Arnaque CPF : Comment ne pas tomber dans le piège ?

L'arnaque au CPF est très courant sur internet

Arnaque CPF : Comment ne pas tomber dans le piège ?

Le CPF (Compte Personnel de Formation) permet à un salarié de financer gratuitement une formation. C’est une très bonne chose, oui mais voila des escrocs ont trouvé comment mettre en place des arnaques au CPF. Et celles-ci sont nombreuses.

Les différentes arnaques au CPF

Les arnaqueurs ne manquent pas d’imagination. Ils s’emploient à atteindre leur objectif par tous les moyens. Voici les méthodes d’arnaques au CPF les plus connues :

  • Hameçonnage : Un mail frauduleux ou un SMS dans lequel on vous demande d’ouvrir un lien.
  • Appel téléphonique avec usurpation d’identité : On vous appelle de la part du CPF, ce qui est bien entendu une supercherie pour obtenir vos codes CPF.

Notez que si vous êtes victime d’une telle arnaque, déclarez-là rapidement sur le site https://www.cybermalveillance.gouv.fr/.

On ne donne jamais ses codes CPF !

En tant qu’organisme de formation nous ne demandons pas cela, nous n’en n’avons pas besoin. Par conséquent ne laissez personne vous faire croire le contraire, sous n’importe quel motif que ce soit.

hameconnage, une techique d'arnaque bien connue pour récupérer vos codes CPF

Ces arnaques qui font douter les internautes

On ne sait plus qui croire, on doute de tout, même lorsqu’il s’agit d’infos sérieuses.

C’est malheureusement vrai, l’arnaque au CPF a des conséquences profondes dans nos consciences. On sait que ça existe, que l’on peut se faire piéger, toutefois certains sont entrés dans une certaine forme de paranoïa.

Sur notre page Facebook, nous faisons la promotion de nos formations, rien de plus normal. Cependant cela est vu comme une arnaque au CPF, comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous (cliquez dessus pour agrandir).

Un commentaire Facebook qui démontre à quel point les internautes doutent
les internautes ont peur de se faire voler leurs codes CPF

On voit à travers ces messages que les doutes se sont bien installés dans la tête des français. Notre community manager doit rappeler que nous sommes une entreprise sérieuse, et que nous proposons des formations éligibles au CPF en toute légalité. Mais le mal est trop profond, le doute s’est inexorablement installé dans les esprits. Les arnaques au CPF font dorénavant légion sur internet. En conséquence il est bien difficile de démontrer que de vrais organismes sont là pour un accompagnement à la formation.

Ce qu’il faut retenir pour éviter une arnaque numérique

Voici quelques recommandations qu’il est bon de rappeler concernant les arnaques sur internet.

Comme indiqué ci-dessus, ne donnez jamais vos codes CPF, même si vous recevez un e-mail d’un service public. Ce dernier sera probablement faux. En effet, les administrations que ce soit les impôts, la CAF, la CPAM ou autres, ne vous demandent jamais de mot de passe ou informations personnelles via votre messagerie, quelle qu’elle soit.

Évitez de cliquer sur des liens douteux dans les messageries de vos réseaux sociaux, y compris en provenance d’un ami ou une amie.

piratage numérique pour vous voler de l'argent ou se faire passer pour vousIl en est de même dans votre boite mail, regardez bien l’adresse e-mail du courrier reçu. Des messages du style “Nous vous devons 1000 euros” qui vous demandent de cliquer sur un lien pour mettre à jour votre dossier, ne cliquez pas ! Vous arriverez sur un site qui ressemble à votre banque ou votre CAF, mais c’est une arnaque. Cela permettra aux arnaqueurs de récupérer vos identifiants, mot de passe, voir d’avoir la main sur votre ordinateur.

Le mieux est de ne pas ouvrir ces mails, de les mettre directement dans votre dossier des indésirables.

De toutes les manières vous savez que seuls un e-mail à ouvrir provient d’une adresse que vous connaissez. Si c’est un faux, vous pourrez le détecter en 3 étapes :

  1. Vérifiez l’adresse mail;
  2. Le sujet et le contenu vous paraisse douteux, s’il y a doute, c’est qu’il y a un loup;
  3. Copiez le contenu du mail et collez-le dans votre moteur de recherche, vous verrez si des résultats faisant référence à une arnaque apparaissent.

Rappelez-vous : plus c’est gros, plus ça marche !

Pour terminer, arnaque CPF ou autre, réagissez, changez vos mots de passe le plus rapidement possible. Informez votre banque, déposez plainte à la gendarmerie, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Aller au contenu principal